Partager sur facebook Partager sur twitter

Raymond

Bif

2007 - 5 minutes

Animation

Production : Autour de Minuit

synopsis

Raymond, un maître-nageur paresseux, aimerait bien découvrir l’océan. Une équipe de scientifiques se penche sur son cas…

Bif

Ce collectif ayant vu le jour au sein des studios The Mill, à Londres, est composé de Fabrice Le Nezet, François Roisin et Jules Janaud, tous diplômés en animation de la promotion 2005 de Supinfocom, cet établissement d'excellence installé à Valenciennes.

Le trio signe d'abord un film de fin d'études très graphique, 90°, puis Raymond en 2007. Présenté en compétition Labo au Festival de Clermont-Ferrand, il figure au pamarès et se voit sélectionné ensuite à Annecy, effectuant même un vrai tour du monde des festivals.

Dix devait suivre avec un succès comparable en 2008. Présenté dans une kyrielle de festivals, le film décrochait entre autres le Prix Audi à Clermont-Ferrand et le Grand prix Cocotte Minute à Brest.

Par la suite, Jules Janaud et Fabrice Le Nezet cosignèrent ensemble Animal (2017), produit par Fulldawa Films.

Critique

Raymond est un gentil garçon. Maître-nageur à la piscine de Douchy-les-Mines, il a deux bras, deux jambes, un encéphale de poisson rouge et même des ambitions. Mais son problème à lui, c’est la velléité. Un très sérieux laboratoire de recherche va donc s’emparer de ce grand corps emmuré “dans le bocal de l’inactivité”, pour tester sur le vivant des substances chimiques provoquant les mouvements élémentaires de la non moins sérieuse “cinétique de la matière”. Dopé à la liqueur fluo, affublé d’un cornet sur la tête, le cobaye Raymond va donc se voir marcher, tourner, sauter, ou plus exactement être lancé, projeté, ratatiné contre les murs de la petite cellule à expérimentations qui lui sert de nouveau bocal.

Le collectif Bif n’est pas le premier des poulains de la bouillonnante dream team d’Autour de Minuit Productions à faire passer les lampions des effets spéciaux dans la lanterne magique du cinéma. Et par là même convertir tout spectateur à ce goût moderne du burlesque, échevelé et tonitruant, qui ne connaît ni bride, ni limite puisque le corps sur lequel il repose est véritablement rendu élastique par les moyens techniques. Comme Luis Nieto, les réalisateurs-prestidigitateurs échafaudent une réalité déformée à grand renfort de rigueur scientifique bidonnée. Mais en ajoutant également au pastiche documentaire les traits d’une “info-merciale”, forme marketing de trucage patenté, avec son esthétique granuleuse, ses plans fixes captés par une caméra de surveillance démiurgique, Raymond réussit aussi, entre deux éclats de rire, à nous faire flipper. Avec son slip de bain bleu et son petit mal d’agir, Raymond est étrangement familier... Imaginer alors que ce traitement de choc attend tous ceux qui ne marchent ni vite ni droit, tous les maigres entrepreneurs mais grands rêveurs, tous ceux qui ont du mal à se lever tout court, tôt ou tard, ceux qui cherchent l’exaltation sans toujours la trouver, glace assurément... Vu sous cet angle, le film nous promet à tous de bientôt nous laisser transformer en gentil garçon. Ou en poisson rouge…

Amélie Galli

Article paru dans Bref n°79, 2007

Réalisation et scénario : Bif. Image : Mahdi Lepart et Mathieu Plainfossé. Montage : Bif. Son : Jean-Baptiste Saint-Pol. Interprétation : Antoine Ménard. Production : Autour de Minuit.

Retrouvez en accès libre d'autres courts métrages produits ou distribués par la société Autour de Minuit sur sa chaîne YouTube “Animatic”.

À retrouver dans

Sélections du moment

Thématiques