Extrait
Partager sur facebook Partager sur twitter

Le malheur des autres

Barbara Schulz

2018 - 14 minutes

France - Fiction

Production : No School Productions

synopsis

Dans une grande ville, Charles, 60 ans, souffre de solitude et d’ennui. Un jour, qu’il se retrouve par hasard dans une église après un enterrement, il console une inconnue désespérée. Il se découvre alors une nouvelle “vocation”…

Barbara Schulz

Née le 25 mai 1972 à Talence, en Gironde, Barbara Schulz s'installe à Paris à l’âge de 8 ans et commence à apprendre la comédie au Cours Simon à 15 ans. Après un bac scientifique, elle poursuit ses études à la Sorbonne tout en continuant à prendre des cours d’art dramatique avec Jean-Laurent Cochet.

Elle entame sa carrière en tournant dans des courts métrages et des publicités. À la télévision, le public la découvre dans les sagas estivales Les grandes marées et Terre indigo, ainsi que dans la série Madame le proviseur. Sur grand écran, la comédienne joue notamment dans Coup de jeune et L’irrésolu, aux côtés de Vincent Lindon. 

Elle poursuit également une carrière au théâtre. En 1997, elle obtient le rôle principal dans Dommage qu’elle soit une putain. Elle décroche par la suite le Molière de la révélation féminine. Les cinéphiles la remarquent également en parallèle dans les films Jean-Philippe et La maison, entre beaucoup d'autres. En 2015, Barbara Schulz fait un retour remarqué à la télévision dans la série Le mystère du lac, avec Arié Elmaleh, qui est un succès d'audience.

En 2018, Barbara Schulz passe elle-même à la réalisation et à l'écriture pour le court métrage Le malheur des autres, interprété par Jackie Berroyer.

 

 

Critique

Il est toujours impressionnant de constater comme quelques secondes de film peuvent parfois faire comprendre toute une histoire. Le malheur des autres commence dans le noir, tandis que des cris d’enfants résonnent à l’extérieur. Un homme âgé se trouve dans une pièce sombre, où les rideaux à peine ouverts laissent entrevoir une lumière aveuglante qui n’arrive pas à éclairer la chambre. À l’intérieur, l’obscurité et le silence. À l’extérieur, la lumière et la joie. Un plan sur les photos d’un couple sous un miroir : tout est dit. Cet homme joué par Jackie Berroyer se sent seul depuis la mort de sa femme. Mais ce n’est pas tout. Alors que l’on s’attend à une simple et douloureuse histoire de deuil, le scénario nous surprend. L’homme se rend à une cérémonie funéraire, qui semble toucher à sa fin. Il offre à une femme en larmes un mouchoir et une épaule sur laquelle pleurer. Se dessine alors sur ses lèvres un sourire qu’il cache difficilement. C’est ensuite la valse des mouchoirs et des cercueils. À chaque enterrement sa peine. Petits ou gros regroupements, cérémonial ou silencieux, avec ou sans roses. Quels que soient le rituel et la religion, tout endeuillé est bon à prendre pour notre solitaire, qui ne recherche au fond qu’un peu de contact humain. 

C’est toute la délicatesse du film que de montrer sans les commenter les habitudes de cette personne âgée, qui trouve dans la tristesse des autres la tendresse dont elle a besoin. Les plans ne se resserrent jamais de façon intrusive sur les visages ou les tombes, les mouvements sont peu nombreux et la musique participe à l’ambiance calme, bienveillante, “pince sans rire”. Comme Prévert et ses deux escargots, ce court métrage apporte un peu de légèreté aux enterrements. Ce qui n’empêche pas la mise en scène de respecter la douleur comme le personnage de Berroyer, au-delà de sa maladresse, le fait. Car, bien sûr, il abuse de la confiance et de la faiblesse des gens, pourtant même le gardien se prend d’amitié pour celui dont il se méfiait des allers et venues dans son cimetière. Le film nous rappelle que la mort nous rapproche parfois, rendant l’amour d’autant plus fort. 

Anne-Capucine Blot 

Réalisation et scénario : Barbara Schulz. Image : Philippe Piffeteau. Montage : Claire Vandewalle. Son : Nicolas Mas. Interprétation : Jackie Berroyer, Camille Japy, Antonin Maurel et Anne Azoulay. Production : No School Productions.

À retrouver dans

Sélections du moment

Focus sur...