Focus sur...

Cécile Ducrocq
Sorti en salles la semaine dernière, Une femme du monde voit sa réalisatrice Cécile Ducrocq diriger à nouveau l’excellente Laure Calamy, après La contre-allée, césarisé en 2016. L’occasion idéale de remettre aussi en avant deux autres œuvres courtes moins connues et permettant de mesurer la justesse de la cinéaste pour aborder l’âge délicat de l’adolescence.