Revenir aux actus
Festivals
10/12/2018

Les 10 ans du Festival des Arcs

Solidement ancré dans le calendrier des festivals, Les Arcs Film Festival fête sa 10e édition – déjà ! – en 2018, plus précisément entre le 15 et le 22 décembre, et y mettra notamment la Pologne à l'honneur.

Juste avant la dinde et les marrons, puisque la clôture aura lieu à l'avant-veille du réveillon de Noël, le Festival de cinéma européen des Arcs invite dans les neiges savoyardes tous ses habitués et de nombreux invités, Romain Duris et Valeria Bruni-Tedeschi étant mis à l'honneur, tandis que Thomas Vinterberg sera le parrain du Talent Village et que l'ouverture s'effectuera en compagnie du dernier film de Louis Garrel, L'homme fidèle, présenté pour l'occasion en avant-première (il sortira le 26 décembre).

Du côté du court, la présence du format est toujours bien réelle et affirmée, avec une compétition réunissant 24 titres venus de différents pays d'Europe, qui seront soumis à un jury présidé par l'inénarrable Ramzy Bédia et où l'on retrouvera, entre autres, Félix Moati, Julia Piaton et Tiphaine Daviot, l'épatante révélation des Bigorneaux d'Alice Vial. Parmi les titres qui seront en lice figurent Master of the Classe de Carine May et Hakim Zouhani, Les vies de Lenny Wilson d'Aurélien Vernhes-Lermusiaux, Ato san nen de Pedro Collantes, Cyclistes de Veljko Popovic ou encore Stations de Julien Huger (photo ci-contre), film de circonstance s'il en est !

Présence importante du court également au sein de l'ample focus consacré au cinéma polonais, à travers un hommage à la célèbre école de Lodz, où l'on pourra apprécier entre autres Deux hommes et une armoire de Roman Polanski (1958), The Office de Krzysztof Kieslowski (1967) ou le plus récent Écho de Magnus Von Horn (2009, photo ci-contre), auteur par la suite, sur un motif similaire, de l'impressionnant Le lendemain. de nombreux longs métrages de la jeune génération seront en outre à découvrir, comme Fugue d'Agnieska Smoczynska, vu à la Semaine de la critique en 2018. 

Parmi les longs métrages en ou hors compétition, on s'intéressera tout spécialement à C'est ça l'amour de Claire Burger, réalisé en solo après le succès de Party GirlUne intime conviction d'Antoine Raimbault (dont c'est le premier long métrage), L'autre continent de Romain Cogitore (photo ci-dessous à gauche), Nos vies formidables de Fabienne Godet (photo ci-dessous à droite) ou encore L'ordre des médecins de David Roux. Des séances spéciales, un “best of” des 10 ans et des programmes à l'attention des scolaires seront également au menu, tout comme un toujours copieux volet professionnel et l'important Prix “Femme de cinéma”, le tout étant à retrouver dans le détail ici.

Christophe Chauville