Autour des sorties

Mes frères et moi
Yohan Manca
Le test
Emmanuel Poulain-Arnaud
Une femme du monde
Cécile Ducrocq
La pièce rapportée
Antonin Peretjatko
Oranges sanguines
Jean-Christophe Meurisse
Une vie démente
Ann Sirot et Raphaël Balboni
Olga
Élie Grappe
La Traversée
Florence Miailhe
Les amours d’Anaïs
Charline Bourgeois-Tacquet
Atarrabi et Mikelats
Eugène Green
Rouge
Farid Bentoumi
Passion simple
Danielle Arbid
Fragile
Emma Benestan
Louloute
Hubert Viel
De bas étage
Yassine Qnia
La terre des hommes
Naël Marandin
Teddy
Ludovic et Zoran Boukherma
Une femme du monde
Une femme du monde voit sa réalisatrice Cécile Ducrocq diriger à nouveau l'excellente Laure Calamy après La contre-allée, qui lui avait valu le “César du meilleur film de court métrage” en 2016. Les deux films se répondent de façon évidente, mais ne doivent pas occulter le reste du travail de cette auteure subtile et qui n'a pas froid aux yeux… Deux autres œuvres courtes moins connues, Le pays qui n'existe pas et Tout le monde dit je t'aime permettront de mesurer son aisance et sa justesse pour aborder l'âge délicat de l'adolescence.