News 09/10/2020

Le défilé de courts métrages 2020 d’Arte

Le 18 novembre, la Cinémathèque française accueillera, via son cycle permanent “Aujourd’hui le cinéma”, exceptionnellement le mercredi et en après-midi, les courts coproduits dans la période récente par la chaîne franco-allemande.

C’est devenu une bonne habitude pour les familiers des salles de l’ex-American Center à Bercy que de pouvoir embrasser une large représentation de la politique de soutien d’Arte en faveur du film court en assistant, en deux séances s’enchaînant et 10 titres plutôt fraîchement achevés à découvrir.

À 14h30 et 17h, en salle Georges-Franju, Hélène Vayssières, responsable de l’unité courts, et les jeunes cinéastes concernés présenteront ainsi des œuvres de fiction ou d’animation, dont certaines ont déjà commencé leur carrière en festival ou à l’antenne, comme Shakira, de Noémie Merlant (photo de bandeau), produit par Insolence Productions, Beauty Boys de Florent Gouëlou ou encore La grande nuit de Sharon Hakim.

On verra aussi les nouveaux films de noms que nous suivons attentivement depuis pas mal d’années, comme Bastien Dubois, de retour avec Souvenir Souvenir, film d’animation intimiste plongeant dans la mémoire chaotique de la guerre d’Algérie, et Vladilen Vierny, qui nous emmène avec À marche forcée vers la Moscou contemporaine. 

La première séance s’ouvrira avec Le départ de Saïd Hamich (photo ci-dessus), également connu comme producteur et qui s’exprime sur le format court après un premier long très réussi en 2018, ce Retour à Bollène dépassant de peu l’heure de projection. Naturellement, tous ces films sont destinés à être diffusés dans le cadre du magazine Court-circuit et en replay sur la plateforme de la chaîne.

Christophe Chauville

À lire aussi :

- La première séance d’un nouveau cycle mensuel à Paris, “Animation en courts”.