Revenir aux actus
News
10/11/2018

“Le corps et le lieu” au Jeu de Paume : des films autour d’Ana Mendieta

Du 13 au 24 novembre sera proposé au Jeu de Paume, à Paris, un cycle de films autour de la figure de l'artiste américano-cubaine Ana Mendieta, à qui une exposition est consacrée en ces lieux jusqu'au 27 janvier.

À travers des fictions, des documentaires, des essais et courts métrages expérimentaux d'origines géographiques et de générations diverses, ce cycle s’inspirant de l’œuvre d'Ana Mendieta (1948-1985) abordera une palette de sujets chers à l'artiste, tels que le déracinement, la recherche d’identité, la naissance, la résurrection et la mort, la violence sexiste ou la transformation.

La séance d'ouverture, le mardi 13 novembre à 19h, proposera une œuvre d'Ana Mendieta elle-même, Mirage, un Super 8 de 4 minutes silencieux datant de 1974. L'accompagneront At Land, de Maya Deren (1944), et Skarpretteren, inédit en France et signé de la Danoise Ursula Reuter Christiansen (photo ci-contre), en la présence de cette dernière. La programmation permettra aussi de revoir ou découvrir L'intrus, le film le plus méconnu de Claire Denis, réalisé en 2004 avec Michel Subor notamment, tandis qu'un dialogue avec celle qui est se trouve en pleine actualité avec son dernier film, High Life, sera initié en lien avec son court métrage Vers Nancy, lui aussi plutôt rare.

Au menu également, une première française pour le long métrage hispano-chilien Ainhoa, yo no soy esa de Carolina Astudillo (2018, photo de bandeau) et, pour finir en beauté le samedi 24, deux copieuses séances de courts métrages, comprenant une autre œuvre filmique d’Ana Mendieta – Ocean Bird (Washup), inédit en France –, mais aussi Sud Vikal (Vampire) d’Apichatpong Weerasethakul (2008) ou encore l'indispensable Saute ma ville, de la regrettée Chantal Akerman (1968, photo ci-contre).

Christophe Chauville


À l'Auditorium du Jeu de Paume, 1 place de la Concorde, 75001 Paris. Tarif des séances : 3 euros.