Revenir aux actus
News
06/12/2018

“Haramiste” aux Projos de Greta

Dernière au Saint-André-des-Arts pour les Projos de Greta, pour une séance à tonalité féministe affirmée : “Du rififi chez les femmes”. Avec le fameux et joyeusement malpoli moyen métrage d'Antoine Desrosières...

Ce sera donc le lundi 10 décembre, à partir de 20h30, pour la soirée d'au revoir des Projos de Greta au Saint-André-des-Arts, dans l'attente d'un nouveau lieu d'accueil à Paris. 8 films courts seront au programme, avec en plat de résistance les 40 minutes d'Haramiste (photo de bandeau), le moyen métrage qui a précédé et généré, à quatre ans d'écart, À genoux les gars dans la filmo de Desrosières, avec les deux mêmes comédiennes, les électriques Souad Arsane et Inas Chanti.

Suivront notamment trois films de 2 minutes 20 issus du Nikon Film Festival : , Je suis toujours belle de Nicolas Van Beveren, Je suis une petite frappe de Fannie Plessis et Je suis le sexe faible de Benjamin Sachs (photo ci-contre). Quant à Hirondelle, d'Anaïs Girard-Blanc et Jany Kasmi, il avait obtenu le Brut d'or au Festival Cinémabrut, consacré au cinéma autoproduit, en 2017.

Christophe Chauville

La page Facebook de l'événement est à visiter ici.