Revenir aux actus
Festivals
03/12/2018

Toujours Aix-ceptionnel, le Festival Tous Courts !

Le Festival international de courts métrages d’Aix-en-Provence, selon son intitulé officiel, revient. Coup d'envoi ce mardi, le 4 décembre, et palmarès attendu samedi 8 au soir.

Pour cette 36e édition du Festival Tous Courts, une compétition internationale de 50 films venus de 25 pays (2 300 ont été reçus) sera soumise à un jury professionnel présidé par Tony Gatlif, qui donnera par ailleurs sa leçon de cinéma, et à un jury jeunes.

On y retrouvera au fil de 10 programmes, et pour n'en citer que quelques-uns déjà repérés ci ou là, Mon amour mon ami d'Adriano Valerio, Pollux de Michaël Dichter, La belle affaire de Constance Meyer, Le silence des poissons mourants de Vasilis Kekatos (primé à Villeurbanne il y a 10 jours), Bacha posh de Katia Scarton-Kim, Las cruces de Nicolas Boone (photo ci-contre), Ato San Nen de Pedro Collantes, La nuit des sacs plastiques de Gabriel Harel, Comment Fernando Pessoa sauva le Portugal d'Eugène Green et Waterfountain de Jules Follet (qui sera bientôt visible en ligne sur Brefcinema).

On suivra aussi l'habituelle compétition expérimentale, organisée pour la 4e année, et beaucoup de séances spéciales. Parmi celles-cise dsitinguent la présentation des récents Six Portraits XL d'Alain Cavalier (en sa présence), un programme concoté par Arte ou encore des cartes blanches aux Nuits Med et au Grec (qui proposera aussi une masterclass autour de la comédie musicale Blinis ! de Diane Weber-Seban). La Nuit du court sera dédiée, même si Halloween est passé, aux fantômes, à travers 4 programmes comprenant quelques films un poil flippants, comme DaemonRunner de Kiah Roache-Turner (photo ci-contre).

Et l'on n'oubliera pas de mentionner aussi, évidemment, les Ateliers Jeunes talents, les différentes séances scolaires et la tenue du toujours important Marché du film, organisé pour la 20e fois. Tout le programme est à retrouver sur le site de l'événement.

Christophe Chauville