Revenir aux actus
Festivals
22/11/2018

Palmarès : les dernières (bonnes) nouvelles !

Le calendrier des festivals étant particulièrement chargé en cette période, comme on le répète souvent, les prix tombent comme les feuilles séchées. Petite promenade entre les derniers qui ont pu être collectés.

À Sarlat, la 27édition du Festival du film aura été favorable au fort réussi Côté cœur d’Héloïse Pelloquet (affiche ci-contre), qui poursuit ainsi sa belle carrière et sur lequel nous reviendrons prochainement (dans Bref n°124). Les empêchés, de Stéphanie Vasseur et Sandrine Terragno, a pour sa part reçu une mention spéciale.

De la Nouvelle-Aquitaine aux Hauts de France, direction Amiens, où When I Grow up I Want to Be a Black Man, de Jyoti Mistry, s’est vu gratifier du Grand prix du court métrage du FIFAM. Il est à noter que cette coproduction associe l’Autriche et l’Afrique du Sud.

 


Autre court métrage étranger à la fête, Black Sheep d’Ed Perkins (photo ci-contre), qui aura réalisé un doublé au festival du court métrage britannique This is England, à Rouen, avec à la fois le Prix du jury du meilleur film et celui du public (plus une mention du jury des lycéens).

Mamoon de Ben Steers a été dans le même temps distingué en tant que meilleur film d’animation, tandis qu’Été de Gregory Oke recevait du jury une mention spéciale et son jeune comédien Dan Partridge le Prix de la meilleure interprétation.

Enfin, last but not least, du côté du Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec, le jury professionnel a récompensé Roujoula d’Ilias El Faris (photo de bandeau) et Timoura d’Azedine Kasri, ce dernier ayant été également choisi par le public du festival pour son prix, ainsi que Nhel cheitan de Samir et Hicham Harrag. Les lauréats des Prix du jury seront également invités en juin 2019 à la 25e édition d'un autre festival du film franco-arabe, à Amman en Jordanie, pour y présenter leur film respectif.

Christophe Chauville