Revenir aux actus
Vu sur le web
22/02/2017

Une femme coquette

C'est la sensation cinéphile du moment : la première fiction de Godard, un court de dix minutes à peine, est en ligne...

Une femme coquette s'annonce comme adapté de Maupassant (plus précisément de la nouvelle Le signe), réalisé par “Hans Lucas” et l'on voit JLG à l'écran en client d'une mondaine le faisant monter chez elle sous les yeux stupéfaits de l'héroïne. Celle-ci, incarnée par Maria Lysandre, une parfaite inconnue jamais revue à l'écran, s'exprime en voix off et le film est porté d'un bout à l'autre par la musique, pour une fantaisie galante enlevée où le jeune Turc des Cahiers du cinéma balade sa caméra dans les rues de Genève et notamment sur l'île Rousseau, ce qui donne quelques plans sublimes, avec les ponts, la brume et les mouettes... Les prises de vue ont eu lieu en novembre 1955 et constituent les premiers pas de Godard dans la fiction, lui qui avait réalisé auparavant seulement Opération béton, un documentaire sur la construction d'un barrage dans le Valais. 

La suite, on la connaît bien en revanche : trois autres courts métrages, puis À bout de souffle, et les rues de Paris après celles de Genève.